mai_2012_028La lumière est parfois plus belle le soir quand elle surprend le nord du jardin juste avant le coucher du soleil. Il est bon de prendre l'air à cet instant là, de capter les rayons obliques du soleil et d'en réclamer sa douceur subtile.

Des oiseaux se cachent dans les haies, les musaraignes se faufilent dans les petits trous profitant du temps où le chat prend son repas.

S'assoir ou marcher en nonchalance, le regard plus aïgu, la lumière dans les yeux.

Regarder les détails, les couleurs et les charmes du printemps, laisser aller l'imagination pour mieux entrer dans la création et la créativité.

Se dire que l'on va semer, arroser, gagner et perdre, planter, voir pousser, voir périr de trop d'eau ou de trop peu, mais toujours apprendre et toucher la vie.

 

 

 

 

mai_2012_034 mai_2012_035