mai_2012_020_001 mai_2012_022

mai_2012_025 mai_2012_024

mai_2012_021 mai_2012_023

Une racine, des fleurs sauvages, une pierre, une vieille lampe et des copeaux de bois. Petits coins cachés du jardin qui traversent les saisons, les rumeurs du vent et les pluies froides, sans se flétrir. Au contraire il leur arrive chaque printemps de refleurir passionément, et la pierre se fond dans la verdure, le végétal épouse le minéral.

Seuls les petits ponts chinois se fendent sous les simples pas du chat, et leurs frèles rembardent se cassent avec le temps. Il faut toujours entretenir les ponts si l'on souhaite passer d'une rive à l'autre ou rencontrer quelqu'un , ou voyager ou rêver...