9791024500881                                  

                                       Moi qui suis fascinée par les îles, comment pouvais-je passer à côté de ce livre ? L'ïle  est décrite à la perfection, jamais nommée mais je la devine, je la revis, je l'a revois, je l'arpente, je sens crisser le sable et rouler les galets sous mes pas. Je ne la nommerai pas non plus, car chacun peut imaginer son île et je respecte le mystère voulu par l'auteur par respect du lieu, mystère que seuls les gens du coin peuvent percer.

J'ai déjà réalisé il y a deux ou trois ans, un article sur ce petit monde. Tout y est dans ces pages, les paysages, l'isolement, le port, le quai, la frénésie lorqu'un bateau accoste, la violence des tempêtes, les vagues qui agressent les maisons, la beauté du soleil qui caresse ses rives. Même les quelques îliens qui l'habitent prennent vie au travers de ce roman, avec toutes les passions qui les font vivre ou mourrir... L'histoire de l'île est au coeur de l'intrigue, et la rudesse de la vie clairement décrite. Emoi, âpreté, solitude, enracinement sur un espace limité, amour et haine, le bonheur qui flirte avec le malheur... l'art de certaines îles est d'associer la plénitude et la tristesse... le vent du large balaye tout en revue.

Seule la petite maison sur la photo, n'ai à mon avis pas de cette île, mais d'un autre îlot dans le département d'à côté!... je la retrouverai dans mes archives!